Les bénéfices du rouleau d’automassage

On voit de plus en plus souvent le rouleau entre les mains de sportifs, plus précisément sous leurs jambes. Voici donc une synthèse des éléments bénéfiques du rouleau qui sont scientifiquement prouvés :

1. Les tensions accumulées dans le tissu conjonctif « fascias » sont relâchés et libérés de constrictions, ceci par des modifications des propriétés thixotropes (viscosité du liquide synovial qui diminue lors de mouvements articulaires), de la circulation sanguine et de l’hydratation faciale affectant la rigidité des tissus.
Ce point est très important, car on comprend que ce tissu conjonctif peut changer d’état selon la phase de mouvement/repos.

2. Ces automassages augmentent l’amplitude articulaire, ce qui amène à des mouvements plus amples lors du sport.

3. Une diminution de la sensibilité à la douleur a été constatée, par l’activation des mécanorécepteurs cutanés et faciaux, mais aussi des afférences musculaires qui sont de petites fibres situées dans l’interstitium du muscle. Ceux-ci jouent un rôle dans la transmission d’information du stimuli mécanique perçu par le muscle au système nerveux central, modulant ainsi l’activation du système nerveux autonome sympathique/parasympathique (https://fd1coaching.com/project/le-systeme-nerveux/).

4. Le rouleau de mousse est aussi efficace que les étirements classiques pour gagner en amplitude de mouvement juste avant un effort, étant donné que les étirements passifs et de longue durée (> 60sec) peuvent atténuer le niveau de performance d’un exercice réalisé à la suite.

5. A l’inverse, les automassages créés par le rouleau n’induisent pas d’effets négatifs sur la force musculaire, les performances en saut, sprint et endurance.

6. Une amélioration de la récupération sur les lésions musculaires induites par l’entraînement a été constatée.

Dès lors, n’hésitez pas à inclure quelques minutes d’automassage sur les zones musculaires désirées avec un rouleau en mousse avant et après vos séances de sport. Veillez à pratiquer une respiration lente et profonde afin d’accentuer davantage l’activation du système parasympathique qui va rendre le retour à l’homéostasie possible, d’autant plus si vous pratiquez les automassages après l’entraînement ou dans une routine avant de se coucher.

 

Références:

Suivez-moi

@fd1coaching

@fd1coaching

contact@fd1coaching.com

+41 79 612 80 06